MANUBY Jean

Par Eric Panthou

Né le 29 juin 1898 à Albussac (Corrèze), mort accidentellement le 12 septembre 1944 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; ouvrier Michelin ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Jean Baptiste et de Honorée, née Borie, cultivateurs habitant au lieu-dit Chantarel à Albussac (Corrèze), Jean Manuby était ouvrier Michelin à Clermont-Ferrand sous l’Occupation. Habitant 26 rue Neyron à Clermont-Ferrand, il était marié à Marie Françoise Barthélémy. Il semble qu’il avait une fille.

Il rejoignit la résistance au sein des Francs-tireurs et partisans, membre de la formation Camp Gabriel-Péri ou 12e Bataillon, avec durée des services homologuées du 26 au 28 août 1944, avec le grade de sergent.

Il est mort accidentellement, dans des circonstances qu’on ignore, le 12 septembre 1944 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) soit deux semaines après le départ des troupes allemandes de la préfecture du département. Il est décédé à son domicile.

Il a été reconnu Mort pour la France, homologué FFI.

Son nom n’apparaît sur aucun monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226090, notice MANUBY Jean par Eric Panthou, version mise en ligne le 15 avril 2020, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 390327, dossier Jean Manuby (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 81144, dossier Jean Manuby (nc). — SHD Vincennes, dossier 19 P 63/5, Camp Gabriel Péri. — Mémoire des Hommes. — "Avis de décès", La Nation, 14 septembre 1944. — État-civil Albussac et Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément