LOQUET Louis, Auguste

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

Né le 19 mai 1877 à Saint-Lubin-des-Joncherets (Eure-et-Loir), mort à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 17 décembre 1956 ; employé de presse ; secrétaire adjoint de l’Union départementale CGT de Seine-Inférieure de 1931 à 1935.

Fils d’un tisseur et d’une tisseuse de Dreux (Eure-et-Loir), Louis Loquet était employé des messageries de journaux à Rouen. Le 1er juin 1919, il fut élu secrétaire du syndicat CGT des Employés de départ de journaux qui devint en 1922 le syndicat des Auxiliaires du Livre.

Le bureau était composé de Louis Loquet (secrétaire), Alphonse Houis (secrétaire adjoint), Alexandre Duchemain (trésorier) et Cécile Hurard (trésorière adjointe). L’organisation comptait, bon an mal an, entre 35 et 52 adhérents.

En janvier 1922, les militants choisirent, à l’unanimité, de rester fidèles à la CGT et au bureau qui dirigeait le syndicat depuis 1919.

En août 1924, il représenta les ouvriers papetiers, dépositaires de journaux de Rouen et sa région au congrès de la Fédération CGT des industries du papier.

Réélu avec son équipe jusqu’en 1935, Louis Loquet accéda au poste de secrétaire adjoint de l’Union départementale CGT de Seine-Inférieure au 13e congrès de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 29 novembre 1931 ; les autres membres du bureau étaient Louis Reine (secrétaire général), Honoré Lemercier, André Valtel (secrétaires adjoints), Émile Morel (trésorier), Isidore Porquet (trésorier adjoint) et Victor Marchand (archiviste).

Louis Loquet demeura l’un des trois secrétaire adjoints de l’Union départementale jusqu’en décembre 1935, après avoir été réélu au 14e congrès de Sotteville (22 octobre 1933) puis au 15e congrès (toujours à Sotteville le 20 octobre 1935).

Après la fusion CGT-CGTU en décembre 1935, Louis Loquet demeura secrétaire de syndicat des Auxiliaires du Livre en 1936 (qui comptait 52 adhérents) puis renonça à ses activités syndicales en 1937, il avait 60 ans (Léon Marguerite lui succèda en 1937).

Louis Loquet s’était marié à Rouen le 4 juillet 1909 avec Jeanne Lenoir, ils habitaient 45 rue Saint-Nicaise à Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226198, notice LOQUET Louis, Auguste par Louis Botella, Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 21 septembre 2020, dernière modification le 14 décembre 2020.

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

SOURCES : Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 26 octobre, 3 décembre 1933 (BNF-Gallica). — Arch. Com. Rouen 7 F 3 Bourse du Travail, 7 F 3 Syndicats du Livre et de la Navigation. — Arch. de l’UD CGT de Seine-Inférieure Réunions du bureau de l’UD CGT 1930-1935. — Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 bis Syndicats dissous après 1936. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément