STUDENMANN Victor, Léon, Jean

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 avril 1916 à Châtenois (Haute-Saône), blessé au cours d’une action résistante le 7 juin 1944 à Andelnans (Territoire de Belfort) puis mort à Héricourt (Haute-Saône) le lendemain le 8 juin 1944 ; garde des Eaux et forêts ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Victor Studenmann était le fils de Léon Henri et de Augustine Victoire Masson. Il était célibataire et domicilié à Tavey (Haute-Saône). Il exerçait le métier de garde des Eaux et forêts.
Il entra dans la Résistance à une date non connue.
Il fut blessé mortellement le 7 juin 1944 dans un engagement au hameau de Froideval, à Andelans (Territoire de Belfort). Transporté à Héricourt, il y décéda le lendemain, 8 juin 1944 à 13h15, 4 bis rue Haute des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » par note du ministère des Anciens combattants du 10 décembre 1957 et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), monument aux morts, à Châtenois, sur le mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226251, notice STUDENMANN Victor, Léon, Jean par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 avril 2020, dernière modification le 18 avril 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément