LACHAUD Marcel, Etienne, Elie

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 22 septembre 1902 à Paris (XVIIIe arr.), mort en déportation le 10 avril 1945 à Lippstadt (Allemagne), employé de messageries de presse, résistant.

Journal {Ce Soir} 22 août 1946.
Journal {Ce Soir} 22 août 1946.

Fils de Jules Lachaud, employé de commerce et d’Adrienne Pieterse, Marcel Lachaud était comptable en 1923. Il fut commis d’annexe pour les messageries Hachette. En 1944, il se présentait comme représentant de commerce. Marcel Lachaud avait épousé Léonie Rubbens, brodeuse, le 17 septembre 1923 à Paris (XVIIIe arr.). Devenu veuf, il épousa en seconde noce Marie Clay, couturière, le 22 janvier 1944 à Paris (11e arr.) ; père d’un enfant, la famille habitait 6, rue du Marché Popincourt Paris (XIe arr.).
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Lachaud faisait partie du réseau Action P.
Arrêté le 7 juillet 1944, il a été interné à Compiègne d’où il a été déporté le 17 août 1944 (matricule 81434). Libéré, il mourut à l’hôpital de Lippstadt (Westphalie) le 10 avril 1945.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué déporté résistant DIR au titre des Forces françaises combattantes FFC, grade de sous-lieutenant par décision du 5 décembre 1953, reconnu agent P2 en qualité de chargé de mission 3e classe à partir de 1er mars 1944, du réseau DMR du BOA.

Son nom figurait sur la plaque commémorative en l’honneur des employés des Messageries de presse morts pendant la Seconde Guerre, inaugurée le 21 août 1946 à Paris.
Voir liste des victimes des Messageries Hachette

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226278, notice LACHAUD Marcel, Etienne, Elie par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 18 avril 2020, dernière modification le 18 novembre 2020.

Par Marie-Cécile Bouju

Journal {Ce Soir} 22 août 1946.
Journal {Ce Soir} 22 août 1946.

SOURCES : Arch. Paris V4E 10490 (n°4600) acte naiss. et 11M51 (n°48) et 18M 529 (n°2899) actes mariage [en ligne]. - SHD GR 16 P 326760 et Caen SHD/ AC 21 P 583146 [non consulté]. – Fondation pour la mémoire de la déportation [en ligne]. - Yann Volant. « L’hommage aux résistants des messageries morts pour la France. », HistoLivre, octobre 2019, p. 6-9.— Notes de Sylvie Pepino.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément