KON Leyzor ou Léon

Par Jean-Luc Marquer

Né le 28 mars 1909 à Lodz (Pologne), sommairement exécuté le 11 août 1944 à Valbonnais (Isère) ; ingénieur ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur

Leyzor KON
Leyzor KON
Photo : La g@zette du Valbonnais

Issu d’une famille de juifs polonais, Leyzor Kon était le fils d’Abraham et de Perla Sobol.
Il vint faire ses études à l’Institut Électrotechnique de Grenoble (Isère) d’où il sortit avec un diplôme d’ingénieur.
Célibataire, il habitait 23 rue Lafayette à Grenoble.
Le 9 août 1939 à Grenoble, Leyzor Kon signa un engagement volontaire pour la durée de la guerre et rejoignit les rangs d’un Régiment de Marche de Volontaires Étrangers.
Selon Henri Baret de Barre, cultivateur aux Engelas (ou Angelas), hameau de la commune de Valbonnais (Isère), qui le cacha à partir de juillet 1943 et dont le témoignage fut recueilli par un gendarme le 27 novembre 1945, Leyzor Kon fut fait prisonnier, probablement en 1940. Il réussit à s’évader et à regagner Grenoble, mais était recherché à double titre par la Gestapo, comme prisonnier évadé et comme juif.
Durant son séjour à Valbonnais, il utilisa ses compétences techniques pour réparer les postes de T.S.F. du secteur.
Son frère Henri se cachait également à Valbonnais chez la famille Bernard-Brunet.
Lors de l’arrivée des Allemands dans la commune, le 8 ou le 9 août 1944 selon les sources, Leyzor Kon partit se cacher dans la montagne à proximité des Angelas.
Ayant entendu des coups de feu dans la zone où s’était caché Leyzor Kon, Henri Baret de Barre, partit à sa recherche après le départ des Allemands.
Il trouva son corps dans un bois à 300 m des Angelas, une balle ayant traversé la tête, le visage tuméfié et des traces de coups sur les jambes.
Leyzor Kon fut inhumé au cimetière des Angelas.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur la plaque commémorative de l’I.N.P.G. (ex I.E.G.), orthographié Léon Kohn.
On trouve aussi sur le Monument Commémoratif aux FFI et résistants de la Matheysine morts pour la France à La-Mure (Isère) le nom de Konsylock, attesté nulle part ailleurs. Peut-être est-ce une corruption de Kon Leyzor.


Notice provisoire


Voir : Valbonnais

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226331, notice KON Leyzor ou Léon par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 25 avril 2020, dernière modification le 2 septembre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Leyzor KON
Leyzor KON
Photo : La g@zette du Valbonnais

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 416 et 648 — AVCC Caen, AC 21 P 63076 (prénom Lyson, nc) — La g@zette du Valbonnais, n° 161, Mai 2021 — Mémoire des hommes — Mémorial GebWeb — Geneanet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément