DEVINGT Raymond, Joseph, Albert

Par Jacques Girault

Né le 16 février 1923 à Stenay (Meuse), mort le 4 octobre 2005 à Thierville-sur-Meuse (Meuse) ; instituteur ; militant communiste de la Meuse, secrétaire de la section communiste de Verdun.

Fils d’un mouleur devenu contremaître de fonderie, Raymond Devingt, titulaire du brevet supérieur, effectua son service militaire dans un régiment de chasseurs comme sergent dans la zone d’occupation en Allemagne (1945-1946).

Il devint instituteur dans la Meuse, en 1946, notamment à Martincourt puis à Verdun. Il adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1946.

Raymond Devingt adhéra au Parti communiste français en mars 1956. Il entra au comité de la fédération communiste en 1957. La conférence fédérale de 1961 ne le réélut pas à sa demande. Devenu secrétaire de la section de Verdun, il réintégra le comité fédéral en 1964. Il devint à partir de 1965 membre du bureau de la section de Verdun et retrouva le secrétariat en 1967, le quitta en 1970 pour le retrouver trois ans plus tard. Il entra au bureau fédéral en 1966, responsable de la lutte pour la paix, puis de France nouvelle à partir de 1970. Il resta au bureau fédéral jusqu’en 1982 pour devenir président de la commission de contrôle financier, responsabilité qu’il occupa jusqu’en 1996.

Il fut souvent candidat au conseil général dans les cantons de Charny (1967, 1973), de Stenay (1982, 247 voix, quatrième position).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article22637, notice DEVINGT Raymond, Joseph, Albert par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 29 octobre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément