LERCARI Livio, Guiseppe

Par Jean-Marie Guillon

Né le 27 mars 1905 à Vintimille (Italie), tué au combat le 21 août 1944 à Lauris (Vaucluse) ; profession inconnue ; Francs-Tireurs et partisans (FTP).

Livio Lercari avait été soumis au Service du travail obligatoire (STO) comme tous les ressortissants italiens après la capitulation de leur pays. Comme beaucoup d’entre eux, il avait été requis pour travailler sur chantier de l’organisation Todt.
Réfractaire, il avait rejoint alors un maquis FTP du Lubéron (Vaucluse). Lors des combats de la Libération, son groupe occupa le village de Lauris, dominant la vallée de la Durance. Le 21 août 1944, de la terrasse du château, les FTP tirèrent sur les blindés allemands qui se trouvaient en contrebas aux abords de la gare et qui ripostèrent. Livio Lercari, qui, descendu à mi-pente, avait participé au tir, fut tué par l’un de leurs obus.
Il reçut la mention « Mort pour la France ». Une stèle fut érigée à sa mémoire sur les lieux de sa mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226371, notice LERCARI Livio, Guiseppe par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 21 avril 2020, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : site internet Mémoire des hommes SHD Vincennes GR 16 P 364984 et Caen AC 21 P 76451. ⎯ Association des amis du Musée de la Résistance et de la Déportation, La mémoire gravée. Monuments, stèles et plaques commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale dans le département de Vaucluse, Fontaine-de-Vaucluse, Musée d’Histoire, 2002, p. 46.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément