NUZILLAT Albert, Constant

Par Michel Germain

Né le 23 mai 1921 à Évian-les-Bains (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 13 avril 1944 à La Balme-de-Thuy (Haute-Savoie) ; horticulteur ; résistant des Glières, FFI.

Albert Nuzillat était le fils de Philibert, horticulteur dans la commune, et de Léonie Inelly, son épouse. Jeune homme, Albert travailla avec son père. Il était aussi chef de centre de sports aériens.
Maquisard des Glières dès la constitution du réduit avec le groupe du Grand-Bornand, Albert Nuzillat, dit La Bugne, fut désigné le 31 janvier, avec d’autres gars pour baliser Champlaitier, en vue des parachutages, puis il intégra la section "Bayard". Il décrocha le 26 mars 1944, dans la nuit, en compagnie de Gaertner* et d’autres camarades. Ayant réussi à gagner les hauteurs de La Roche-sur-Foron, il fut capturé par les Allemands avec son camarade Robert Oms*.
Il fut exécuté avec 13 autres maquisards au lieu-dit les Îles (La Balme-de-Thuy), le 13 avril 1944, à 6 heures et demie du matin.
Il fut reconnu « Mort pour la France » le 27 avril 1945, homologué FFI et interné résistant. La Médaille de la Résistance lui fut décernée à titre posthume par décret en date du 3 février 1960. Il figure sur le monument aux morts de sa ville natale ainsi que sur la stèle érigée en bordure de la route sur le lieu de l’exécution et sur le Mur du souvenir élevé à l’entrée de la nécropole militaire nationale de Morette.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226378, notice NUZILLAT Albert, Constant par Michel Germain, version mise en ligne le 20 avril 2020, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Michel Germain

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 448398 et Caen SHD/ AC 21 P 606172.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément