NAGEOTTE Jean-Louis, Paul

Par Jean Belin

Né le 12 juin 1937 à Dijon (Côte-d’Or) ; fonctionnaire de l’Etat ; syndicaliste CGT de Côte-d’Or ; président de l’UDAC Côte-d’Or et secrétaire national de la FNACA.

Fils de Marcel Nageotte, artisan balancier, et de Germaine Auberson, femme de ménage, Jean-Louis Nageotte poursuivit sa scolarité au lycée Hippolyte-Fontaine à Dijon après l’obtention de son CEP. Il abandonna ses études secondaires pour travailler chez un liquoriste en qualité d’aide comptable à Dijon. En 1956, à la suite d’un concours, il fut nommé agent de bureau au ministère des anciens combattants à Dijon. Incorporé en 1957, il fut envoyé directement en Algérie où il y resta 27 mois. De retour en métropole, il reprit son emploi aux anciens combattants comme agent administratif. Il termina sa carrière professionnelle en qualité d’expert vérificateur des centres d’appareillage au ministère des anciens combattants en 1997.
Engagé à la CGT, Jean-Louis Nageotte fut secrétaire général du syndicat CGT de son établissement succédant à Marcel Frossard. Il fut élu membre de la commission administrative et du secrétariat de l’Union Départementale CGT de Côte-d’Or du 40e congrès d’octobre 1965 au 42e congrès d’avril 1970. Il était un des animateurs avec Robert Bobillot* de la grève de mai juin 1968 dans la Fonction publique à Dijon. Il quitta ses responsabilités syndicales dans les années 1970 en désaccord avec la direction confédérale de la CGT dans ses prises de positions à l’égard des évènements qui se déroulent dans les pays d’Europe de l’Est, la jugeant trop arrimée aux Etats « socialistes ».
Engagé également dans le mouvement des anciens combattants, Jean-Louis Nageotte est président de l’Union départementale des associations de combattants de Côte-d’Or (U.D.A.C.) depuis 2001. Adhérent de la F.N.A.C.A. depuis 1968, il est depuis vice-président départemental délégué de Côte-d’Or et membre de son conseil national depuis octobre 2018. Il en est devenu le secrétaire national juridique et social. Il intervient souvent dans la plupart des cérémonies et manifestations publiques dédiées au devoir de mémoire, pour prendre la parole où comme maître de cérémonie.
Jean-Louis Nageotte se maria avec Jeannine Fauve le 2 septembre 1961 à Dijon avec laquelle il eut trois enfants, Martine, Hervé et Thierry. Il est domicilié de nos jours au 18 rue des Porte- Feuilles à Fontaine-lès-Dijon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226479, notice NAGEOTTE Jean-Louis, Paul par Jean Belin, version mise en ligne le 22 avril 2020, dernière modification le 17 juin 2020.

Par Jean Belin

ŒUVRES : De Jouvence à Suzon, 2005 — La jeunesse égarée, 1996 — L’Art lyrique à Dijon au fil du temps 1828-2000.

SOURCES : Arch. IHS CGT 21, fonds de l’UD. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil. — Le Bien Public, éditions du 21 novembre 2009 et du 3 mai 2016. — Renseignements fournis par J-L Nageotte en avril 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément