BODART Joseph.

Par Jean Neuville

Né à Esneux (pr. et arr. Liège), le 21 janvier 1913. Ouvrier métallurgiste, militant puis dirigeant jociste fédéral, délégué syndical chrétien, permanent propagandiste à la centrale des métallurgistes puis permanent interprofessionnel.

Fils de Justin Bodart, machiniste puis commerçant, et de Joséphine Stockart, décédée le 5 février 1916, Joseph Bodart suit, après l’école primaire, les cours de l’école de mécanique Don Bosco. Il travaille successivement comme manœuvre en travaux routiers, machiniste de rouleau compresseur, montage de motos à la chaîne à la Fabrique nationale d’Herstal (pr. et arr. Liège), livreur pour la laiterie Offerman, ajusteur entretien aux usines Pieper puis aux Constructions électriques de Belgique (CEB), entreprise reprise plus tard par les ACEC (Ateliers de construction électrique de Charleroi) de 1936 à 1938. Après cette date, il est vérificateur au service arrivage à la même usine et y reste jusqu’en août 1944.

Joseph Bodart milite à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) à partir du 20 août 1930. Il devient secrétaire et enfin président de section et fait partie de l’équipe fédérale jociste de Liège. Aux CEB, il est délégué pour la Centrale chrétienne des métallurgistes de Belgique (CCMB). Il le restera durant la Seconde Guerre mondiale.

Le 1er septembre 1944, Joseph Bodart est appelé à assumer les fonctions de permanent propagandiste de la Centrale chrétienne des métallurgistes pour la région de Herstal. En avril 1946, il devient propagandiste de la Fédération des syndicats chrétiens de l’arrondissement de Huy (pr. Liège).

En septembre 1948, Joseph Bodart rentre aux ACEC où il reprend ses fonctions de vérificateur au service Expéditions. Le 1er décembre 1960, il est affecté au bureau du service en qualité d’employé administratif. Il est retraité depuis le 31 janvier 1973.

Marié à Mathilde Speckens depuis le 20 mai 1937, Joseph Bodart est le père de huit enfants, quatre filles et quatre garçons.

Époux de Mathilde Speckens depuis le 20 mai 1937, Joseph Bodart est père de huit enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226515, notice BODART Joseph. par Jean Neuville, version mise en ligne le 22 avril 2020, dernière modification le 10 décembre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : CARHOP, fonds Jean Neuville, dossier « Joseph Bodart », réponses de Joseph Bodart au questionnaire d’enquête, années 1980.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément