ABRAHAM Jules, Henri

Par Jean-Jacques Doré

Né le 15 septembre 1882 à Caudebec-les-Elbeuf (Seine-Inférieure-Seine-Maritime), mort à Oissel (Seine-Inférieure-Seine-Maritime) le 3 mars 1981 ; ouvrier coiffeur de Rouen ; trésorier du syndicat CGT et CGTU des Ouvriers coiffeurs en 1914 et de 1919 à 1939.

Fils d’Édouard, Joseph tisseur et d’une épinceteuse, Jules Abraham était trésorier de la chambre syndicale CGT des Coiffeurs de Rouen en 1914.

Il participa à la renaissance de l’organisation le 13 mai 1919 et prit à nouveau en charge la trésorerie du syndicat. En février 1922, la cinquantaine d’adhérents votèrent à l’unanimité l’adhésion à la CGTU. Le nouveau bureau était composé d’Edmond Vacher (secrétaire), de Georges Métayer (secrétaire adjoint) et de Jules Abraham (trésorier).

Incontournable trésorier du syndicat unitaire jusqu’en 1935, il rejoignit la CGT en février 1936, les autres membres du bureau étaient Robert Bloc (secrétaire), André Schlosser (secrétaire adjoint) et Marcel Bourget (trésorier adjoint).

Si les secrétaires changeaient chaque année, Jules Abraham assuma la charge de trésorier jusqu’en 1939 ; le syndicat comptait alors 82 adhérents.

Il s’était marié à Caudebec-lès-Elbeuf le 4 septembre 1906 avec Rosalie Guenez.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226549, notice ABRAHAM Jules, Henri par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 23 avril 2020, dernière modification le 15 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : La Dépêche de Rouen, 16 mai 1919. — Arch. mun. 7 F 3 syndicats divers -Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 56. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément