ARCENTEL Augustin

Par Jean-Jacques Doré

Né le 29 juillet 1892 à Gisors (Eure), mort le 19 décembre 1970 au Fidelaire (Eure) ; plombier puis monteur en chauffage central ; secrétaire adjoint de la section couverture du syndicat CGT du Bâtiment du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1918 et 1919, secrétaire du syndicat CGT du Bâtiment de Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1931 à 1933.

Fondé en décembre 1908 par Henri Vallin, le syndicat général CGT du Bâtiment du Havre avait été réactivé par Rougier et Yves Lefolle dès 1916 et les adhésions affluèrent en 1918 pour atteindre 1237 militants représentés par Dominique Dessay (secrétaire), Henri Duchateau (secrétaire adjoint), Raoul Rigault (trésorier) et Jules Leroux (trésorier adjoint). L’organisation était alors divisée en quatre sections : couverture, maçonnerie, menuiserie et peinture.

Fils d’un domestique Augustin Argentel était plombier à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) lorsqu’il fut mobilisé dans l’infanterie le 8 décembre 1914. Affecté spécial le 11 mars 1916 à l’usine Schneider du Havre, il rejoignit l’année suivante le syndicat général CGT du Bâtiment et fut élu secrétaire adjoint de la section couverture (le secrétaire était Lucien Delaporte) le 28 février 1918. Réélu l’année suivante, il quitta Le Havre après sa démobilisation le 8 juin 1919.

Un temps du début des années 1920 débitant de boissons 136 route de Dieppe à Déville-lès-Rouen, il s’installa 2 passage Saint-Rémy à Dieppe en 1928 après avoir été embauché comme monteur en chauffage central. Ce fut alors qu’il prit contact avec Louis Reine le secrétaire de l’Union départementale (Dieppois d’origine) et reconstitua le syndicat CGT du Bâtiment le 9 avril 1931. Élu secrétaire par une soixantaine d’adhérents, il était assisté de Clément Maline (secrétaire adjoint) et d’Émile Joly (trésorier).

Il quitta Dieppe pour Sotteville-lès-Rouen en 1933 où il se maria le 1er décembre 1934 avec désirée Jacquet.

Remarié Dieppe avec Berthe Rouet le 18 décembre 1937, Augustin Argentel habitait 87 rue du 4 septembre à Sotteville et était père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226589, notice ARCENTEL Augustin par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 12 janvier 2022, dernière modification le 12 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Maritime 10 MP 1408 Bureaux syndicaux 1918-1919, 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, 4 MP 1810 Réunions syndicales au Havre 1919-1925. Arch. Dép. Eure État civil, Matricule militaire. — Arch. de l’UD CGT Registre des délibérations du bureau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément