DUPUY Edmond, Adolphe, Claude [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 12 octobre 1864 à Paris (XIVe arr.) ; mort le 15 avril 1930 à Paris (XIVe arr.) ; employé de commerce, correcteur ; anarchiste parisien.

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Le 8 janvier 1893, Edmond Dupuy assistait à une réunion au Tivoli Vauxhall, avec la plupart des compagnons qui parlaient des scandales du Panama. D’autre pensaient que les anarchistes avaient eu le plus grand tort de se mêler à la réunion du Tivoli, qu’ils n’avaient rien à y faire et qu’ils feraient mieux de faire de la propagande dans les groupes.
Dans le même rapport, l’indicateur X n°4, indiquait que depuis quelques jours, il cherchait un endroit où se réunissaient les compagnons Bertrand, les frères Chabard, Vivien. Il venait de découvrir que c’était rue de Vanves chez Méchin, marchand de vins. Ce groupe se réunissait tous les jours de 17 à 19 heures. Il assista à une des réunions en compagnie des frères Dupuy où ils accusèrent le gouvernement d’être responsable de la mort de leur frère qui, en sortant de faire 8 mois de prison pour vol, était mort des suites des privations qu’on lui a fait subir.
Le 4 mars 1893, une réunion publique avait lieu à la salle du Commerce, 94 faubourg du Temple. L’ordre du jour comportait : Les petits et les grands voleurs. Les grands financiers ; le Panama. Les prochaines élections, les corrompus. La misère et ses conséquences. Suppression des bureaux de placement. La fin de la bourgeoisie. 300 personnes étaient présentes, parmi lesquelles Edmond et Ernest Dupuy, anciens hôteliers de la place Maubert.
Le 5 mai 1893, un meeting anarchiste à propos du suffrage universel, se tenait à la salle du Commerce. L’assistance était de plus de 250 personnes, dont Edmond Dupuy.
Dans un rapport du 14 octobre 1893, l’indicateur Barbier, signalait qu’il serait bon de surveiller le n°2 bis de la rue Maison-Dieu, habitation des frères Dupuy, où se réunissaient fréquemment Bertrand, Denéchère,Habert, Soulier.
Edmond Dupuy figurait sur l’état récapitulatif des anarchistes du 26 décembre 1893, il demeurait toujours au 2 bis rue Maison-Dieu, avec son frère Jean-François. Tout deux étaient considérés comme militants.
Le 1er mars 1894,Edmond Dupuy était arrêté avec 27 autres anarchistes, il fut envoyé au Dépôt et inculpé pour association de malfaiteurs. Il était libéré le 7 mars.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n°246.281.
Le 02 octobre 1894, Edmond Dupuy se maria à la mairie du XIVe arrondissement avec Hortense, Amélie Christophe, employée de commerce.
A la fin de sa vie, il demeurait 20 rue Montbrun.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226668, notice DUPUY Edmond, Adolphe, Claude [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 26 avril 2020, dernière modification le 26 avril 2020.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York
Fiche photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES :
Archives de Paris. Etat civil — Archives de la Préfecture de police Ba 78, 1500 — Journal des débats 1er mars 1894 — Les anarchistes contre la république de Vivien Bouhey. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément