ANDRÉ Joseph

Par Jean-François Poujeade

Né le 10 mars 1896 à Mellecey ( Saône-et-Loire), mort le 6 avril 1966 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ; militant communiste et syndicaliste de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire).

D’un père parqueteur à Germolles (Saône-et-Loire) et d’une mère sans profession lors de sa naissance ; Joseph André, employé à la gare de Chalon-sur-Saône, était secrétaire de la cellule des cheminots sédentaires de Chalon-sur-Saône en 1939 ( cellule de 9 membres à cette date) et membre de la CGT. À la mobilisation il fut nommé en affectation spéciale à la gare. Après la guerre, Joseph André fut responsable de la propagande dans le bureau du syndicat des cheminots en 1945 ( poste qu’il occupait toujours en 1949).
Élu conseiller municipal PCF de Chalon de 1947 à 1953, Joseph André était durant les années 1950 un des membres influents de la section communiste et il fut de nouveau candidat sur la liste communiste en 1959. En 1956, il devint responsable de la fédération des Vieux travailleurs en Saône-et-Loire.
Joseph André s’était marié le 20 mai 1920 à Chalon-sur-Saône.


Se confond-il avec André Joseph ? La date d’entrée à la Compagnie PLM (1900) ne correspond pas.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226674, notice ANDRÉ Joseph par Jean-François Poujeade, version mise en ligne le 27 avril 2020, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Jean-François Poujeade

SOURCES : Archives départementales de Saône-et-Loire cote 703 W 46 ; 1714 W 95 et 1714 W 101 et 128 036 W (notice individuelle du 12 janvier 1939). — Centre d’Archives Contemporaines de Fontainebleau cote 19960325 article 13 (rapports sur la situation du PCF en Saône-et-Loire en 1952 et article 25 ( conférence fédérale de 1957). — État civil de Mellecey.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément