LOFFERON Georges

Par Jean Belin

Né le 9 décembre 1908 à Digoin (Saône-et-Loire), mort à Dijon (Côte-d’Or) le 20 février 1992 ; ouvrier typographe ; syndicaliste CGT du livre de Côte-d’Or

Fils de Jean Lofferon et de Suzanne Savery, Georges Lofferon, membre du conseil syndical du livre dijonnais depuis le 13 mars 1932, puis secrétaire général adjoint en février 1959, devint secrétaire général du syndicat CGT de mai 1960 à janvier 1974, succédant à Marcel Bruneau. Il anima pour les salariés de la presse dijonnaise, le mouvement de grève de mai juin 1968. Afin d’informer les salariés et la population du département, le syndicat passa un accord avec l’UD CGT pour que les deux quotidiens, Le Bien Public et Les Dépêches, paraissent dans les kiosques pendant toute la durée de la grève des ouvriers du livre. Retraité en janvier 1974, Georges Lofferon était secrétaire de la section des retraités du syndicat du livre succédant à Pierre Gautheron, et membre de la commission départementale des retraités CGT de Côte-d’Or. Il se maria à Dijon le 22 août 1931 avec Marie Gabrielle Dervier, employée de commerce. Domicilié au 24 rue Docteur Lavalle à Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226712, notice LOFFERON Georges par Jean Belin, version mise en ligne le 28 avril 2020, dernière modification le 9 novembre 2020.

Par Jean Belin

SOURCES : AD 21, Arch. IHS CGT 21, fonds de l’UD et du syndicat du livre dijonnais. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil. — Généanet, état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément