VINCENT Désirée, Joséphine [née GATILLON]

Par Michel Thébault

Née le 15 septembre 1873 au Grand Pressigny (Indre-et-Loire), massacrée le 25 août 1944 à Maillé (Indre-et-Loire) ; victime civile.

Désirée Gatillon était la fille de Jean Baptiste Gatillon, âgé de 24 ans à sa naissance, maçon et de Désirée Jahan âgée de 23 ans, lingère, tous deux domiciliés aux Doucets, commune de Maillé. Elle se maria le 26 juin 1893 à Maillé avec Joseph, Alexandre Vincent (né le 15 novembre 1866 au Grand Pressigny, Indre-et-Loire). Au recensement de 1911, Joseph Vincent, son mari, était fermier au lieu-dit La Babinière. Le couple avait trois enfants Maria née en 1896, Désiré en 1901 et Germaine en 1904. Pendant les années 20 et le début des années 30, ils exploitaient la même exploitation avec leur gendre Henri Guérin, mari de leur fille Désirée, Maria. Au recensement de 1936, elle était domiciliée au bourg de Maillé, près de l’école, avec son mari Joseph Vincent qui connaissait de graves problèmes de santé.

Elle fut victime avec son mari Joseph Vincent et son gendre Henri Guérin du massacre de Maillé. Le 25 août, dès neuf heures du matin le village fut cerné par les troupes allemandes. Le massacre commença dans les champs, les jardins, les maisons et jusque dans les caves. Sur les 500 habitants que comptait Maillé, il y eut 124 victimes. Elle fut abattue avec son mari devant leur maison qui fut ensuite incendiée.

Elle obtint la mention mort pour la France et son nom est inscrit sur le monument commémoratif dressé dans le cimetière de Maillé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226717, notice VINCENT Désirée, Joséphine [née GATILLON] par Michel Thébault, version mise en ligne le 27 avril 2020, dernière modification le 27 avril 2020.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Indre-et-Loire (état civil, recensements) — André Payon, curé de la Celle-Saint-Avant, Draché et Maillé, Maillé Martyr – Un village Martyr, Maillé – Récit du massacre du 25 août 1944 édité sous le patronage du Comité de Libération d’Indre-et-Loire, 1945. — Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément