BOUTBIEN Jean, Marie, Vincent

Par Jean-Jacques Doré

Né le 30 septembre 1882 à Damballes (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), mort le 11 avril 1955 à Sotteville-lès-Rouen ; ajusteur-monteur aux ateliers des chemins de l’État de Sotteville-les-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; communiste et syndicaliste unitaire.

Fils d’un tanneur, Boutbien participe activement à la grève de mai 1920, il fut révoqué le 17 mai. Inscrit à la SFIC dès 1921, il fut secrétaire du rayon de Sotteville de 1921 à 1923. Réintégré aux chemins de fer, il milita au sein de l’organisation unitaire : en 1934 il était secrétaire adjoint à la propagande de la 19ème région.

Boutbien prit sa retraite en 1939, il s’était marié en mars 1902 à Sotteville-les-Rouen où il est décédé le 11 avril 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226726, notice BOUTBIEN Jean, Marie, Vincent par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 29 avril 2020, dernière modification le 5 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Tribunal de Rouen Dossiers d’instruction judiciaire. — Arch. Dép. Seine-Maritime, 1 MP 535 Manifestations politiques et syndicales, 1 MP 495 Grèves de 1920.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément