TAVERNIER Aimé

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 1er septembre 1923 à Péron (Ain), exécuté sommairement le 8 avril 1944 à Thoiry ; berger ; résistant.

Aimé Tavernier était le fils de Joseph Alexandre, cultivateur propriétaire et de Julia Marie Prodon, sans profession. Il avait une sœur et 4 frères. Il était célibataire et employé comme berger chez la famille Prodon à Saint-Jean-de-Gonville (Ain).
Il fut arrêté par les Allemands alors qu’il s’apprêtait à déjeuner avec la famille Prodon à Saint Jean de Gonville (Ain) au cours d’une rafle contre le maquis lorsqu’il fut arrêté par les Allemands comme présumé résistant et communiste. Il fut conduit avec Maurice Prodon à Gex au quartier général de la police allemande et regroupés avec d’autres personnes arrêtées. La plupart des prisonniers furent ensuite relâchés à l’exception de Maurice Prodon, Aimé Tavernier, Louis Chappaz, qui avait été arrêté en plein travail à Challex et un inconnu. En début de soirée les quatre hommes furent encadrés par les soldats puis chargés dans un véhicule pour être conduits au lieu-dit Badian, à Thoiry (Ain) et fusillés au bord dans un petit bois.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226734, notice TAVERNIER Aimé par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 avril 2020, dernière modification le 27 avril 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mairie de Thoiry, Fusillade de Badian.— InfoGonville de juin 2016 Histoire Gonvilloise.— Mémorial Genweb.— Recensements de population commune de Péron années 1926 et 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément