MATHIEU Odette [née LANEL]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 6 mars 1919 à Champfromier (Ain), exécutée sommairement le 12 juillet 1944 à Montanges (Ain) ; employée ; résistante des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Odette Mathieu était la fille de Philippe Lanel, cultivateur fermier au hameau Le Collet et plus tard artisan menuisier et de Julie Roy, cultivatrice. Elle était la cadette d’une famille de cinq enfants dont un seul garçon Raymond qui fut lui aussi résistant et tué comme elle le 12 juillet 1944. Elle était mère de deux enfants.
Elle était domiciliée à Saint-Germain-de-Joux depuis au moins 1926 avec ses parents puis se maria dans la commune avec Paul Mathieu, employé comme elle aux établissements Joux Frères.
Elle entra dans la résistance à l’armée secrète de l’Ain comme agent de liaison. Le 11 juillet 1944, l’ennemi lança l’Opération Treffenfeld contre les maquis de l’Ain. Une colonne partie de Seyssel atteignit Bellegarde et se heurta aux résistants entre Châtillon-en-Michaille et Trébillet. Le combat va durer deux jours pendant lesquels les maquisards vont contenir les Allemands notamment au tunnel de la Crotte qui sera miné. Les Allemands réussirent finalement à percer et atteignirent Trébillet où la maison Barbier fut incendiée. Odette Mathieu qui devait établir une liaison avec un groupe de maquisards fut abattue par un officier et son corps jeté sur la voie ferrée au hameau de Trebillet, à Montanges. Son frère Raymond Lanel qui était parti à sa recherche fut capturé et abattu à son tour près de la Semine.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologuée comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD Vincennes GR 16 P 335795 et Caen AC 21 P 92571 (nc).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Châtillon-en-Michaille (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226810, notice MATHIEU Odette [née LANEL] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 29 avril 2020, dernière modification le 29 avril 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Les Amis du Musée de la Résistance Nantua Combat Trébillet.— Mémorial Genweb. Recensements de population communes de Champfromier et Saint-Germain-de-Joux de 1921 à 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément