ANÉ Jean, Alfred, Marie

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 29 juin 1921 à Carcassonne (Aude), mort par accident le 18 septembre 1944 près de Dijon (Côte-d’Or) ; militaire ; résistant de l’Ora et du Corps franc Pommiès (CFP).

Jean Ané était le fils de Henri Victor Marie et de Marie Georgette Joséphine Guilhem. Il était célibataire et domicilié à Saint-Clar-de-Rivière (Haute-Garonne).
Saint-cyrien de la promotion 1941-1942 "Charles de Foucauld", il entra dans la Résistance comme chef de section avec le grade de sous-lieutenant de la demi-brigade Miler au Poste de commandement du Corps franc Pommiès (CFP), créé le 17 novembre 1942 par le capitaine André Pommiès.et affilié à l’ORA et au BCRA.
Il fut blessé mortellement par l’éclatement d’une grenade près de Dijon le 17 septembre 1944. Transféré à l’hôpital à Dijon il y décéda le lendemain à minuit vingt des suites de ses blessures.
Il obtint une citation : "Jeune officier, a pris le 9 septembre 1944, à Étang (Saône-et-Loire) en plein combat le commandement d’une compagnie très éprouvée dont le chef et son adjoint venaient d’être tués. Grâce à son dynamisme, à ses qualités de chef, a obtenu de cette unité les meilleurs résultats. Le 17 septembre, dans la région de Dijon, a été blessé mortellement en service commandé. Se donnant à fond à ses hommes, les menant avec tact, sachant leur communiquer sa foi et faisant preuve en toutes circonstances des plus belles qualités de cœur et de volonté, restera pour tous ceux qui l’ont connu le type de l’officier complet".
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 25 mars 1945 et reçut la Légion d’Honneur et la Croix de guerre 39/45 avec palme à titre posthume.
Son nom figure sur le Mémorial du Corps-franc Pommiès (CFP), à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226854, notice ANÉ Jean, Alfred, Marie par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 29 avril 2020, dernière modification le 29 avril 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément