JUPPIER Henri, Paul

Par Louis Botella, Jean Belin

Né le 29 avril 1883 à Beaune (Côte-d’Or), mort le 3 août 1959 à Dijon (Côte-d’Or) ; ouvrier menuisier ; syndicaliste CGTU du Bâtiment de Côte-d’Or ; conseiller prud’hommes de Dijon.

Fils de Paul Juppier, employé au chemin de fer, et de Madeleine Gyys, Henri Juppier fut incorporé de novembre 1904 à septembre 1906. Mobilisé le 2 août 1914, il était blessé en août 1914, puis intoxiqué en mars 1918 dans la Marne. Démobilisé en mars 1919, il reprit son emploi de menuisier à Dijon. Il était, en 1925, trésorier du syndicat unitaire des ouvriers du Bâtiment de Dijon dont le secrétaire était Louis Chapuis. Le syndicat qui avait son siège à la Bourse du travail compta 200 adhérents. Il fut élu trésorier du syndicat régional unitaire des Travailleurs du Bâtiment, des Travaux publics et des matériaux de construction de la Région de Dijon (Yonne-Côte-d’Or) lors du congrès régional du Bâtiment qui se tint le 27 février 1927 à la Bourse du travail de Dijon, le secrétaire régional étant Prosper Poulet. Candidat aux élections prud’hommes de Dijon en novembre 1929, il ne fut pas élu. Candidat à nouveau en novembre 1932 sur la liste présentée par la CGTU dans la 2e catégorie de la section industrie du conseil des prud’hommes de Dijon, il fut cette fois élu, battant le conseiller sortant confédéré Félix Lauvergnier.
Il se maria à Beaune le 28 décembre 1911 avec Anna Marthe Miconnet, cuisinière, avec laquelle il eut une fille née à Dijon en 1912. Henri Juppier mourut à Dijon où il était domicilié le 3 août 1959.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226866, notice JUPPIER Henri, Paul par Louis Botella, Jean Belin, version mise en ligne le 30 avril 2020, dernière modification le 16 août 2021.

Par Louis Botella, Jean Belin

SOURCES : Arch. Nat. F7/12981, rapport du 15 avril 1925. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 27 novembre 1932 (BNF-Gallica). — Le Semeur, édition du 12 mars 1927. — Le Travailleur de l’Yonne-Côte-d’Or, éditions de novembre 1932. — Arch. Dép. de Côte-d’Or, état civil de Beaune et de Dijon, fiche de recrutement militaire, recensement de la population.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément