BONFORT-VERNET Jacques

Par Jean-Marie Guillon

Né le 8 février 1926 à Marseille (Bouches-du-Rhône), tué le 29 août 1944 à Briançon (Hautes-Alpes) ; lycéen ; Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Originaire de Marseille, Jacques Bonfort-Vernet faisait ses études au lycée Thiers et avait obtenu la première partie du baccalauréat. Il fréquentait l’Œuvre de jeunesse Allemand, rue Saint-Savournin.
Réfugié dans les Hautes-Alpes à Tallard avec sa famille, il s’engagea dans les FFI (Secteur C du Gapençais). Il fut tué par un éclat d’obus alors l’armée allemande reprenait la ville de Briançon aux FFI. Il mourut au sanatorium des Neiges.
Il fut décoré à titre posthume de la Croix de guerre, de la Médaille militaire et de la Médaille de la Résistance le 22 avril 1966. Il reçut la mention « Mort pour la France ». Une plaque rappelle son souvenir là où il a été tué. Son nom a été donné à une rue de Marseille, dans le 11e arrondissement, le 6 novembre 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226898, notice BONFORT-VERNET Jacques par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 10 mai 2020, dernière modification le 30 mars 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : site internet Mémoire des hommes SHD Caen AC 21 P 26211 et SHD Vincennes 16 P 70095 (à consulter). ⎯ Adrien Blès, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Marseille, Éd. Jeanne Laffitte, rééd. 2001. ⎯ Comité d‘histoire de l’Occupation et de la Libération de la France, Hautes-Alpes, Renseignements d’opérations, sd, dactylog., p. 23. ⎯ École Saint-Blaise Briançon, « Briançon été 1944. Parcours de découverte historique. »

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément