MICHOUX Angèle, Henriette [épouse VYON]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Née le 30 novembre 1903 à Thoirette (Jura), massacrée le 12 juillet 1944 à Thoirette et morte de ses blessures le 22 juillet ; ouvrière en peignes ; victime civile.

Angèle Michoux était la fille de Joseph Eugène Élysée, cultivateur et de Marie Francine Élisa Mermet, tisseuse en soie. Elle se maria avec Eugène Alexandre Vyon et exerçait le métier d’ouvrière en peignes chez Pierre Vion.
Le 11 juillet 1944, l’ennemi lança sa troisième grande offensive contre les maquis du Haut-Jura, baptisée "Opération Treffenfeld". Atteignant Thoirette le 12 juillet, les Allemands fusillèrent six personnes en représailles des actions du maquis et brûlèrent plusieurs maisons. Angèle Michoux décéda le 22 juillet 1944 à 21 heures en son domicile, à Thoirette.
L’acte de décès fut dressé le 23 juillet sur la déclaration de jean Jacquemet, journalier, 64 ans, voisin de la défunte.
Son nom figure sur la plaque commémorative des victimes des représailles allemandes juillet 1944, apposée au pied du monument aux morts, à Thoirette (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226940, notice MICHOUX Angèle, Henriette [épouse VYON] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 30 avril 2020, dernière modification le 30 avril 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément