Lans (aujourd’hui Lans-en-Vercors, Isère), juillet 1944

Par Jean-Luc Marquer

Le 21 et le 30 juillet 1944, alors que les troupes allemandes avaient repris pied sur le plateau du Vercors, cinq résistants faits prisonniers furent sommairement exécutés à Lans (aujourd’hui, Lans-en-Vercors, Isère). Un autre résistant fut tué au combat.
Le 16 et le 27 juillet 1944, dans la même commune, deux hommes juifs furent sommairement exécutés.

Le 16 juillet 1944, Isaac Tchiprout, arrêté par la Milice à Lans (aujourd’hui, Lans-en-Vercors, Isère), fut sommairement exécuté au hameau de Furon.
Le 21 juillet 1944, début de l’attaque du massif du Vercors par les troupes allemandes dirigées par le général Pflaum, un résistant,Alexandre Ginet fut fait prisonnier et exécuté sommairement près du col de la Croix-Perrin, là-même où René Dechandol un de ses camarades du Camp 5 venait d’être tué au combat.
Le 27 juillet 1944, un réfugié juif alsacien , Paul Dreyfus, qui avait été arrêté la veille à Autrans (Isère), fut conduit au bois des Mures à Lans où il fut sommairement exécuté.
Le 30 juillet 1944, Henri Burais, René Ricou, Albert Desaire et son frère Émile Desaire, résistants faits prisonniers, furent passés par les armes au hameau des Vernes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article226941, notice Lans (aujourd'hui Lans-en-Vercors, Isère), juillet 1944 par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 14 mai 2020, dernière modification le 18 février 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — Geneanet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément