COURTEILLE Georges, Jules, Louis

Par Jean-Jacques Doré

Né le 12 novembre 1881 à Saint-Pierre-Lès-Elbeuf (Seine-Inférieure,Seine-Maritime), mort à Oranienburg en août 1943 ; employé des chemins de fer de l’État à Sotteville-Lès-Rouen (Seine-Inférieure,Seine-Maritime).

Fils d’un tisserand et d’une rentrayeuse, Georges Courteille était un membre influent du syndicat des Cheminots de Sotteville. Révoqué pendant la grande grève de mai 1920, il fut réintégré et aussitôt réformé. Propriétaire de plusieurs immeubles, il devint commerçant en gros d’articles pour fumeurs.
Le 17 juin 1940, il fut arrêté pour propos défaitistes puis libéré après l’armistice.
Georges Courteille fut à nouveau arrêté mais par les Allemands le 30 novembre 1941 après un attentat à Sotteville. Interné à Compiègne, il fut ensuite déporté à Oranienburg où il mourut en août 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227068, notice COURTEILLE Georges, Jules, Louis par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 mai 2020, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. dép. Seine-Maritime 1 MP 1134 — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément