PÉPIN Maurice

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 11 mars 1920 à Paris (XIe arr.), mort en action le 20 mai 1944 au Grand-Bornand (Haute-Savoie) ; dessinateur industriel ; résistant des Glières.

Maurice Pépin était le fils de Eugène Pépin et de son épouse Joséphine Marie Julien. Dessinateur industriel aux Ponts et Chaussées, il fit son service militaire au 13è Bataillon de chasseurs alpins de Chambéry (Savoie). Selon son acte de décès (9/1944), il était domicilié à Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie). En réalité, il habitait 65 rue de la Nièvre, à Nevers.
Désireux de combattre, après la démobilisation de 1942, il resta en Savoie et on le retrouva maquisard sur le Plateau des Glières, où il appartint (alias Grand Maurice) à la section « Saint-Hubert ».
Après l’ordre de décrochage du 26 mars 1944, il réussit à quitter le plateau et à rejoindre le Grand-Bornand (Haute-Savoie).
Il fut tué au moment d’être arrêté par une patrouille allemande, au lieu-dit aux Côtes sur la commune du Grand-Bornand, le 20 mai 1944. (Mémorial de l’oppression 3808 W 1452 avec Louis Vignol*).
Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué FFI et interné résistant. Il est inhumé dans la nécropole militaire nationale de Morette, rang 3, tombe n°35. Son nom figure sur le Mur du souvenir élevé à l’entrée de ladite nécropole, sur des plaques et monuments au Grand-Bornand (une stèle à Chinaillon sur laquelle est gravée l’inscription : « En ces lieux , le 20 mai 1944, a été lâchement tué à l’âge de 24 ans, par les troupes allemandes, le chasseur Maurice Pépin du 13ème BCA, rescapé du plateau des Glières » et à Nevers. Son portrait figure sur la stèle de la tombe Famille Dompnier-Julien dans le cimetière de la Chambre (Savoie).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227118, notice PÉPIN Maurice par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 3 mai 2020, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Fonds du Mémorial de l’oppression 3808 W 1383. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 465488 et Caen SHD/ AC 21 P 657279.

Version imprimable Signaler un complément