LE BRAS Guillaume

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGT et militant socialiste SFIO du Finistère.

Depuis mars 1924 au moins, Guillaume Le Bras était le secrétaire du syndicat CGT des cheminots du réseau breton à Carhaix [Carhaix-Plouguer]. En avril 1926, il était membre titulaire du conseil de la Fédération confédérée [CGT] des cheminots.

Sous-chef de bureau de gare, il assumait, depuis février 1928 au moins, la fonction de trésorier général de l’Union des sections socialistes SFIO de la 2e circonscription de Châteaulin.

Au cours du premier semestre 1929, il occupait la fonction de trésorier de la Fédération du Finistère de la SFIO. Lors du congrès fédéral de mai 1929, il ne demanda pas le renouvellement de son mandat, tout comme Gustave Lagadec, secrétaire fédéral sortant.

Guillaume Le Bras fut alors élu à la commission fédérale des conflits de son parti, fonction qu’il occupait encore en juin 1938. Il siégeait toujours au sein du comité fédéral de son parti.

Il était également, en janvier 1930, membre du conseil d’administration de la caisse d’assurances sociales "Le Travail", soutenue par l’Union départementale CGT du Finistère. Bien que ne siégeant plus dans cette instance, il continua à être le correspondant de cette caisse pour Carhaix.

Il était aussi membre du bureau du cartel CGT des Services publics du Finistère en décembre 1931.

Il siégeait au conseil municipal de Carhaix [Carhaix-Plouguer]

Louis Botella

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227152, notice LE BRAS Guillaume par Louis Botella, version mise en ligne le 4 mai 2020, dernière modification le 4 mai 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Cri du Peuple, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, puis hebdomadaire socialiste, 24 octobre 1925, 18 février 1928, 16 février-1er juin 1929, 18 janvier, 27 décembre 1930, 6 février, 19 décembre 1931 (Arch. Dép. Finistère). — Le Breton socialiste, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, 10 mai 1930-4 juin 1938 (Arch. Dép. Finistère). — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er mars 1924, 1er novembre 1925, 10 avril 1926 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément