DAN Auguste, Louis, Édouard

Par Jean-Jacques Doré

Né le 29 avril 1885 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; menuisier puis charron ; trésorier du syndicat CGT des Cheminots de Sotteville de 1936 à 1938.

Fils d’un menuisier et d’une journalière, Auguste Dan, menuisier lui-même, effectua son service militaire comme sapeur du 6 octobre 1906 au 8 octobre 1908. Mobilisé dans l’infanterie le 4 août 1914, blessé le 21 juin 1915, il retrouva la vie civile le 22 juin 1919. Après avoir travaillé comme menuisier avec son père, il fut embauché comme charron aux ateliers de Sotteville des chemins de fer de l’État le 5 juillet 1927.

Militant du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Sotteville, qui comptait 700 adhérents en 1935, il participa aux difficiles négociations qui aboutirent à la fusion avec le syndicat confédéré le 23 octobre 1935. Le nouveau syndicat CGT des Cheminots, fort de plus de 2 000 membres se dota en janvier 1936 d’un bureau élargi de 12 responsables, Roger Grelet était secrétaire général et Auguste Dan trésorier. Réélu en 1937 et 1938, il figurait encore comme membre du bureau sans affectation en 1939.

Début 1940, après l’exclusion des militants communistes, il n’exerça plus de responsabilité ; le syndicat des Cheminots de Sotteville dont Paul Goujon était désormais le secrétaire général ne comptait plus que 120 membres.

Auguste Dan s’était marié avec Ernestine Dubois le 20 juin 1908 à Sotteville où le couple habitait 49 rue Ledru-Rollin en 1937.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227156, notice DAN Auguste, Louis, Édouard par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 27 novembre 2021, dernière modification le 17 novembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, État civil, Registre matricule militaire — Direction des affaires sociales de la Préfecture dossiers non versés aux archives.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément