DENIS Jules, Paul [Seine-Maritime]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 26 avril 1885 à Saint-Maclou-de-Folleville (Seine-Inférieure,Seine-Maritime), mort le 17 octobre 1966 à Rouen (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) ; aiguilleur aux chemins de fer du Nord ; secrétaire du syndicat des Cheminots CGT Rouen-Nord de 1927 à 1930.

Fils d’un domestique, Jules Denis était journalier à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) lorsqu’il fut embauché comme aiguilleur au dépôt de Rouen des chemins de fer du Nord le 12 octobre 1909.

Il fut élu trésorier adjoint du syndicat des Cheminots Rouen-Nord le 29 juin 1920 et participa à la reconstitution du syndicat confédéré, lorsque la majorité des militants rejoignirent la CGTU. Trésorier de 1922 à 1926, il figura en septembre de cette année-ci sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués du personnel auprès du chef du service de l’Exploitation du réseau de chemin de fer du Nord.

Élu secrétaire en février 1927 puis réélu jusqu’en 1930, il était assisté d’Henri Dulondel (secrétaire adjoint) et de Georges Delamare (trésorier). Sous sa direction les effectifs de l’organisation passèrent de 30 à 160 adhérents.

Henri Dulondel lui succéda en 1931, mais il resta son adjoint, lorsqu’il fut nommé aiguilleur de première classe le 8 mars 1930. Après la fusion avec les unitaires le 17 octobre 1935, il continua à militer et il figurait parmi les membres du bureau élu février 1938 : Émile Decrouille (secrétaire), André Pitel et Marcel Malétra (secrétaires adjoints), Hubert Auvray (trésorier) et Jules Denis (trésorier adjoint).

Jules Denis s’était marié avec Marguerite Buray à Bertheauville (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) le 25 septembre 1909 et ils habitaient 31 place Carnot à Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227254, notice DENIS Jules, Paul [Seine-Maritime] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 7 décembre 2020, dernière modification le 2 décembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Mun. Rouen 7 F 3 Syndicats hôpitaux gaz, rail. — Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 syndicats dissous avant 1936, État civil, Registre matricule militaire. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération des travailleurs des chemins de fer, 10 septembre 1926, 1er juin, 15 novembre 1927, 15 avril 1928, 15 décembre 1929, 15 février 1930, 1er avril 1931 (Institut d’histoire sociale de la Fédération des cheminots. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément