ROUCHON Marcel, Célestin

Par Eric Panthou

Né le 25 mars 1923 à Allègre (Haute-Loire), exécuté sommairement par les FTP vers le 28 juillet 1944 à Égliseneuves-des-Liards (Puy-de-Dôme) ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Marcel Rouchon habitait en 1944 chez ses parents, 24 rue Jules Guesdes à Montferrand, commune de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Il était employé à la SNCF.
Fin mai 1944, il rejoignit une formation FFI avec 3 amis à Saint-Dier-d’Auvergne. Il intégra la 3ème Compagnie FTP. Il en déserta fin juillet et aurait commis des actes de brigandage en s’attaquant à mains armées à un bureau de Postes et à la Perception de Sauxillanges (Puy-de-Dôme).
Il fut arrêté par les FTP le 25 juillet 1944 et fut condamné à mort le même jour par la cour Martiale du 4ème Bataillon FTP, présidée par le commandant René.
Il a été fusillé au motif de "désertion avec armes et bagages et cambriolage à mains armées du bureau de Poste de Sauxillange". Il a été exécuté quelques jours plus tard indique le registre des décès Égliseneuves-des-Liards (Puy-de-Dôme) qui rapporte la sentence. Son cadavre aurait ensuite été exposé devant la Poste de la commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227314, notice ROUCHON Marcel, Célestin par Eric Panthou, version mise en ligne le 8 mai 2020, dernière modification le 3 mai 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Fiche Marcel Rouchon, réalisée par Pascal Gibert dans le cadre d’une thèse sur l’Épuration en Auvergne .— Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 1296 W 1268 (nc). — État-civil Égliseneuves-des-Liards (Puy-de-Dôme).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément