ZURLETTI André, Mathieu

Par Jean-Marie Guillon

Né le 30 novembre 1911 à La Seyne (Var), tué le 22 Juillet 1944 à Aups (Var) ; ouvrier ; victime civile.

Fils de César Zurletti, journalier, et d’Anna Fantino, sans profession, tout deux nés en Italie, marié à La Seyne le 29 septembre 1934 avec Marie Caselli et remarié le 20 novembre 1939 avec Simone Yvonnet, André Zurletti travaillait à La Seyne comme ouvrier ou contremaître dans une entreprise. Il revenait de Tourtour (Var) avec son patron avec un camion transportant du bois. Traversant Aups le 22 juillet 1944 au matin, ils arrivèrent au moment où les soldats allemands qui avaient investi le village interceptaient la voiture du maquis Vallier où se trouvaient Dominique Luciani* et André Chaudé*, qui furent tués. Descendu du camion, devant la mairie, caché derrière des platanes, André Zurletti fut tué dans l’échange de coups de feu, ayant eu le tort de ne pas se coucher d’après rapport du maire du 24 juillet 1944. Il est parfois avancé à tort qu’il était lui-même membre du maquis Vallier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227420, notice ZURLETTI André, Mathieu par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 11 mai 2020, dernière modification le 14 mai 2020.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. Var 1 W 82. ⎯ Gleb Sivirine, Le cahier rouge du maquis, Artignosc, Éd. Paroles, 2007. ⎯ témoignages Albert Bourjéa, Marius Auzende. ⎯ État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément