SWIECICKI Stanislas

Par Eric Panthou

Né le 8 juin 1904 à Porzeziny-Mendle (Pologne), mort suite à ses blessures le 24 octobre 1944 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; mineur ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils de Pauline Święcicki, Stanislas Święcicki est né en Pologne dans une commune du district de Łomża, mal orthographiée sur son acte de décès et qui sans doute est Porzeziny-Mendle. Marié à Janina Oktowska (?) il faisait partie de la communauté des Polonais de la commune minière de Sainte-Florine (Haute-Loire).

Il rejoignit les FFI à une date qu’on ignore, membre selon son acte de décès de la 1ère Compagnie, 2ème Bataillon installé au quartier Desaix au lendemain de la Libération de Clermont-Ferrand. Il est mort des suites de ses blessures intervenues dans des circonstances qu’on ignore, sans doute lors de combats dans le Puy-de-Dôme, possiblement dans le secteur d’Issoire, au sud, près du bassin de Brassac-les-Mines où agissaient les groupes de résistants issus des mineurs. Il est mort à l’Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur une plaque à Sainte-Florine avec la mention suivant : "Les camarades polonais de Sainte Florine à leurs frères morts pour la France et la Pologne pendant la résistance". Son nom figure aussi sur le Monument aux Morts de Sainte-Florine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227434, notice SWIECICKI Stanislas par Eric Panthou, version mise en ligne le 10 mai 2020, dernière modification le 26 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 156433, dossier Stanislas Swiecicki (nc). — Mémorialgenweb. — La Montagne, 28 octobre 1944. — État-civil Clermont-Ferrand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément