LECOFFRE Alexandre, André dit LECOFFRE André

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

Né le 30 juillet 1892 à Dieppe (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) ; ajusteur-mécanicien ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots de Dieppe en 1933.

Fils de deux journaliers, André Lecoffre, engagé volontaire à Cherbourg (Manche) pour cinq ans dans la Marine nationale le 30 septembre 1910, fut démobilisé le 30 juillet 1919 avec le grade de quartier-maître mécanicien.

Entré aux chemins de fer de l’État le 12 juillet 1920, il fut affecté au dépôt de Dieppe comme ajusteur-mécanicien. Secrétaire adjoint du syndicat confédéré des Cheminots de Dieppe en 1931, il fut délégué au congrès de la CGT cette même année. Réélu en 1932, il prit la direction de l’organisation le 6 mai 1933. Il était assisté de René Girma et Francis Renoux (secrétaires adjoints), de Jules Charbonnel (trésorier) et de Henri Capé (archiviste). L’organisation comptait alors 288 adhérents et le syndicat unitaire 130.

Lecoffre s’était marié à Orléans (Loiret) avec Alphonsine Auzout le 23 août 1919 et ils habitaient rue des Fontaines à Dieppe.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227472, notice LECOFFRE Alexandre, André dit LECOFFRE André par Louis Botella, Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 20 novembre 2020, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, État civil, Registre matricule militaire. — Arch. de l’UD CGT liasse CGT 1930-1935. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 30 août 1929, 13 septembre 1933 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément