GRUMBERG ou GRUNBERG dit GRIMBERT Marcel, André [Pseudonyme dans la Résistance : Zazou]

Par Jean-Marie Guillon, Pierre Bonnaud, Jean-Luc Marquer

Né le 4 novembre 1923 à Paris IXe arr. (Seine, Paris), tué au combat le 10 ou le 11 août 1944 à Serrières (Ardèche) ; profession inconnue ; maquisard Francs-Tireurs et partisans (FTP).

Né à Paris, Marcel, André Grumberg dit Grimbert s’ était réfugié à Sainte-Maxime (Var),
Il avait rejoint les FTP de l’Ardèche. Ses services sont homologués à partir du 1er janvier 1944. Admiré par ses camarades pour son élégance et pour sa témérité, il fit partie de l’encadrement de la 7104e cie FTP placée sous le commandement de Rémy Sauer (cie constituée à Annonay au séminaire Saint-Charles, au moment de l’épisode de la « République d’Annonay »), puis selon le récit d’Aimé Duranton, l’un de ses compagnons d’armes, il participa à la constitution de la 7113e cie FTP à Lamastre (dite cie Basile) puis de la 7105e cie FTP à la tête de laquelle il trouva la mort.
Aimé Duranton évoque dans ses souvenirs, plusieurs actions de son camarade, notamment comment il intervint en renfort le 19 juin à Peaugres, au lieu dit La Remise, pour aider au repli d’un détachement de la 7104 cie menacé d’être encerclé. L’affrontement opposait les FTP à une colonne de GMR et de miliciens en route pour reprendre le contrôle d’Annonay. Grimbert avait repoussé à la grenade les GMR qui eurent de lourdes pertes (leur chef, le colonel Franchet d’Esperey, fils du Maréchal de France du même nom, fut tué). « Dans la circonstance » dit Aimé Duranton, « je dois saluer mon camarade Zazou Grimbert pour son bon jugement de la situation et son courage car grâce à lui, nous ne laissâmes que deux morts, Astier Louis et Garnier Marius (…) ».
Son décès daté au 11 août 1944 fut enregistré à la mairie d’Annonay.
Marcel Grimbert était, d’après le Mémorial, p. 90, auréolé « d’une légende de héros à cause de son audace ». Il fut tué le 10 ou le 11 août 1944 sur la RN 86 alors que son groupe attaquait un convoi allemand sur le pont de Serrières.
Il fut homologué sous-lieutenant des Forces françaises libres (FFI). Le journal des FTP de l’Ardèche, « L’Assaut » rapporta sa mort à la fin août en évoquant « L’affaire de Serrières » : « (…) nous avions à déplorer la mort du sous-lieutenant Zazou, garçon courageux qui avait participé à la défense d’Annonay et à l’affaire de Bourg-Argental » Un hommage conséquent lui fut rendu au moment de ses obsèques à Annonay. (L’Assaut N°7, 28 Août 1944).
Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué résistant, sous-lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré sous le nom de Grunberg dans le carré militaire du cimetière d’Annonay.
Son nom (Grumberg) figure sur le monument aux morts, à Annonay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227480, notice GRUMBERG ou GRUNBERG dit GRIMBERT Marcel, André [Pseudonyme dans la Résistance : Zazou] par Jean-Marie Guillon, Pierre Bonnaud, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 12 mai 2020, dernière modification le 26 septembre 2022.

Par Jean-Marie Guillon, Pierre Bonnaud, Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, dossier Grunberh Marcel, André, AC 21 P 199762 (nc) SHD Vincennes, Grimbert, GR 16 P 271053 (nc) et Marcel André Grunberg dit Grimbert, GR 16 P 272942 (nc) ; GR 19 P 7/6, p.5,6,7. — presse varoise (Résistance n°16 1er novembre 1944). — Louis-Frédéric Ducros, Montagnes ardéchoises dans la guerre, tome III, Valence, 1981, p. 210. — Mémorial de la Résistance en Ardèche, Aubenas, ANACR, 1994, p. 117. — Adolphe Demontès, L’Ardèche martyre, imp.Mazel, 1946 (p.226). – Aimé Duranton, alias Dudu, « FTP 7104 et 7113 èmes Cies, commando 13 de la demi_brigade de la Légion Etrangère, Militantisme », tapuscrit, 66 p., s.d. – L’Assaut, journal des FTPF de l’Ardèche, n°6, fin août 1944 (collection des Arch.dép. de l’Ardèche, PER 1751.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément