SAUVENT Henri

Par Michel Thébault

Né le 19 avril 1913 à Nedde (Haute-Vienne), fusillé le 25 avril 1944 sur condamnation à mort d’une cour martiale du régime de Vichy à la maison d’arrêt de Limoges (Haute-Vienne) ; cultivateur à Faux-la-Montagne (Creuse) ; résistant.

Henri Sauvent était le fils de Léonard Sauvent (né le 10 octobre 1882 à Soudaine-Lavidanière, Corrèze), cultivateur et de Marie Malavaud âgée de 23 ans, cultivatrice, tous deux domiciliés au lieu-dit Plénartige. Il fut orphelin très jeune, à 18 mois, lorsque son père, mobilisé le 1er août 1914 au 100ème Régiment d’Infanterie, fut tué au combat le 22 octobre 1914 à Thuisy dans la Marne. Il devint pupille de la nation par jugement du tribunal de Limoges le 8 novembre 1918.

En 1944, célibataire, il était domicilié à Faux-la-Montagne (Creuse) où il exerçait la profession de cultivateur. Son activité dans la résistance, les causes et les circonstances de son arrestation restent à déterminer. Il fut incarcéré à la maison d’arrêt de Limoges pour être jugé par une cour martiale. La loi du 20 janvier 1944 promulguée par le gouvernement de Vichy avait instituée des cours martiales itinérantes composées de trois juges anonymes. Les jugements étaient expéditifs et sans appel, les condamnés immédiatement fusillés dans l’enceinte de la prison, par un peloton composé de membres des GMR. La cour martiale siégea ainsi à Limoges à plusieurs reprises entre la fin janvier et le début du mois de juillet 1944. Henri Sauvent fut condamné à la peine de mort par cette cour martiale le 25 avril 1944 et immédiatement fusillé sur place, à la maison d’arrêt de Limoges, à 17 h 20 en même temps que Georges Bouy, André Dumas, Desiderio Romero Platero et Robert Solas. Il fut inhumé au cimetière municipal de Limoges où il repose depuis la fin de la guerre dans le carré militaire (tombe n° 76).
Son nom est introuvable dans la base de données de Mémoire des Hommes (résistants et militaires morts en 1939-1945).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227497, notice SAUVENT Henri par Michel Thébault, version mise en ligne le 11 mai 2020, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Corrèze et Haute-Vienne (état civil, registre matricule) — Mémorial genweb — Mairie de Limoges, registre des décès 1944 acte n° 1055.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément