WEBER Heinrick ou Heinrich

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 janvier 1913 à Schaffhausen (Suisse), exécuté sommairement le 31 août 1944 à Morez (Jura) ; résistant.

Heinrick Weber était d’origine suisse .
Il entra dans la Résistance aux maquis de l’Ain dans le camp de Cize avec le pseudonyme "Tigre". Il participa au combat de la combe de Morbier dans le Jura, au cours duquel il fut fait prisonnier. Emmené à Morez, il fut affreusement torturé puis exécuté au lieu-dit "Le Tunnel" le 31 août 1944. Il fait partie des 89 maquisards tombés dans les combats de la Libération dans le département de l’Ain dont les corps ont été choisis pour être inhumés dans la Nécropole du Val d’Enfer à Cerdon.
Il est inhumé dans la tombe 84 au cimetière du Mémorial des maquis de l’Ain et de la Résistance, à Cerdon (Ain).
Le cimetière fut inauguré le 24 juin 1956 par le général de Gaulle.
Il possède un dossier au SHD Vincennes n° GR 16 P 601571 sans mention d’homologation à la Résistance (nc).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227505, notice WEBER Heinrick ou Heinrich par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 mai 2020, dernière modification le 11 mai 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Wikipédia Cimetière du mémorial des maquis de l’Ain et de la Résistance.— Patrimoine de l’Ain Monument départemental aux Maquis de l’Ain et du Haut-Jura à Cerdon.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément