GAUDILLAT Louis

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 juin 1903 à Saint-Martin-en-Bresse (Saône-et-Loire), massacré le 29 juin 1944 à Saint-Martin-en-Bresse ; greffier ; victime civile.

Louis Gaudillat était le fils de Louis, facteur et de Louise Bonnin, sans profession. Il était marié avec Marie-Louise Irène Paternet. Il exerçait le métier de greffier de la justice de paix.
Le 29 juin 1944 le village de Saint-Martin-en-Bresse fut envahi par les nazis. Louis Gaudillat fut abattu par eux et décéda en son domicile au bourg, à 8h30.
L’acte de décès fut dressé le jour même sur la déclaration de son père Louis Gaudillat, âgé de 68 ans, facteur retraité.
Son nom figure sur la stèle commémorative du 29 juin 1944, en compagnie de celui de Jean Charles Vithu et le monument aux morts, à Saint-Martin-du-Mont (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227591, notice GAUDILLAT Louis par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 mai 2020, dernière modification le 12 mai 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Sources : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément