L’AZOU Paul

Par Louis Botella

Agent aux PTT ; syndicaliste CGT et militant socialiste SFIO du Finistère.

Depuis janvier 1927 au moins, Paul L’Azou était membre du bureau de la section de Brest du Parti socialiste SFIO. En janvier, en mars et en juin 1929, il fut signalé, respectivement, comme étant secrétaire adjoint de cette section, secrétaire du groupe Nord Finistère de la Fédération postale CGT et membre suppléant du comité de la Fédération du Finistère de son parti.

Au cours des années 1929 et 1930, il assumait la fonction de secrétaire de la section SFIO de Brest.

Lors des élections municipales en mai 1935 à Brest, il figura sur la liste des candidats présentés par la SFIO. Il ne fut pas élu. Il était alors commis principal à la Poste et toujours secrétaire adjoint de la section socialiste.

Il était le frère d’Yves L’Azou, instituteur et militant socialiste SFIO décédé en octobre 1932 à l’âge de 38 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227623, notice L'AZOU Paul par Louis Botella, version mise en ligne le 13 mai 2020, dernière modification le 13 mai 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Cri du Peuple, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, puis hebdomadaire socialiste, 22 janvier 1927-15 avril 1935. — Le Breton socialiste, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, 11 février 1933 (Arch. Dép. Finistère).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément