LE PROVOST René

Par Jean-Jacques Doré

Secrétaire général du syndicat CGT des Cheminots d’Yvetôt (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1932 à 1937.

En janvier 1932, René Le Provost succéda à Maurice Ledot au secrétariat du syndicat confédéré CGT des Cheminots d’Yvetôt.

Réélu jusqu’en 1935, il orchestra la fusion avec le syndicat unitaire (CGTU) animé par un réel esprit de consensus, si bien que le bureau élargi élu le 3 décembre 1935 réunissait la plupart des militants qui s’étaient investis depuis le début des années 1930 : René Le Provost confédéré était secrétaire, Marcel Lambert ex unitaire (secrétaire adjoint), Pierre Godest confédéré (trésorier), Raymond Pelletier confédéré (trésorier adjoint) et Etienne Mauger ex unitaire (archiviste). La commission de contrôle comprenait François Quiniou, Émile Gilette et Maurice Richard et les receveurs étaient Émile Bénard et André Nourrichard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227672, notice LE PROVOST René par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 28 septembre 2020, dernière modification le 28 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. de l’UD CGT liasse CGT 1930-1935. Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 bis Syndicats dissous après 1936. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer,1er mars 1932, 1er janvier 1933 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément