DEVIENNE Nelly, Héloïse

Par Marie-Cécile Bouju

Née le 28 mai 1912 à Roubaix (Nord), mort en déportation le 25 mai 1945 à Ravensbrück (Allemagne), sténodactylo, résistante.

Fille de Jules Devienne, apprêteur puis cafetier, et de Léa Haussy, ménagère, Nelly Devienne était sténodactylo au Comptoir d’escompte de Roubaix en 1940.
Au début de l’occupation allemande, Devienne rédigea et diffusa quelques tracts. Après avoir découvert le journal clandestin belge La Libre Belgique, elle décida d’éditer un journal clandestin, de tendance gaulliste, avec l’aide de Paul Deltête, La Voix de la Nation (1er n° 5 juin 1941). Jacques Rondeau et Deltête fournirent du papier et Albert Henneuse se chargea du financement. Le journal deviendra La Voix du Nord après la Libération.
Nelly Devienne appartenait au mouvement Action 40 et au réseau Frédéric.
Les responsables du journal furent arrêtés en juin 1942. Nelly Devienne a été déportée depuis Bruxelles (Saint-Gilles) le 22 octobre 1942 (Nuit et Brouillard), en Allemagne où elle a été condamnée à mort. Puis elle fut transférée à Buchenwald (Kommando Essen), puis vers les prisons de Zweibrücken, Sarrebruck, Oldenburg, Brunswick, Lübeck et Cottbus, et le camp de Ravensbrück où elle disparut.
Nelly Devienne a été décorée par contumas de la médaille de la Résisance et a reconnue "Mort pour la France".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227705, notice DEVIENNE Nelly, Héloïse par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 14 mai 2020, dernière modification le 10 avril 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. dép. Nord acte naiss. (n°1054) [en ligne]. - SHD GR 16 P 182465. – Fondation pour la mémoire de la déportation [en ligne]. — État civil en ligne cote ROUBAIX / N [01/01/01912-16/07/1912], 3 E 15892, vue 281.

Version imprimable Signaler un complément