PICOT ou PICCOT René, François, Albert

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 24 février 1924 à Paris (1er arr.), mort en action le 1er mars 1944 à Fillinges (Haute-Savoie) ; militaire ; résistant maquisard.

René Picot ou Piccot était le fils de François Robert et de son épouse Henriette Pellet. Son père était décédé au moment des faits relatés ci-dessous et sa mère vivait à Lullin (Haute-Savoie). Il est noté sur son acte de décès (Fillinges, acte 8/1944) qu’il était « engagé de la Marine » et domicilié à Massongy (Haute-Savoie).
Le 1er mars 1944, sept douaniers allemands du poste d’Annemasse de retour d’une opération de ravitaillement à Taninges tombèrent, vers 18 heures, dans une embuscade montée par des maquisards du secteur au lieu-dit « Bellegarde », à Pont de Fillinges. Certains de ces maquisards étaient habillés avec des éléments de chasseurs alpins, précisa l’officier allemand Clarck (journal Le Petit Dauphinois) qui ajouta que trois « terroristes » avaient été tués. (Mémorial de l’oppression 3808 W 1448).
En effet, ce 1er mars 1944 furent tués Jean Astruc, André Contassot et René Piccot/Picot, tous les trois réfractaires au STO.
Ces trois jeunes figurent sur le monument aux morts de Fillinges. Le patronyme est orthographié avec deux C sur l’acte de décès et le monument aux Morts, mais avec un seul C sur Mémoire des Hommes et sur le Mémorial de l’oppression p. 543.

Il fut reconnu « Mort pour la France » le 16 août 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227709, notice PICOT ou PICCOT René, François, Albert par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 14 mai 2020, dernière modification le 27 novembre 2022.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 134550 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément