BRALIA Ateo

Par Jacques Girault

Né le 19 octobre 1919 à Chiusdino (Italie), mort le 31 décembre 2007 au Luc (Var) ; employé de bureau ; militant communiste ; maire du Muy (Var).

Fils d’un agriculteur d’origine italienne de la province de Sienne en Toscane, venu au Muy, naturalisé, Atéo Bralia termina son service militaire dans l’infanterie avec le grade de caporal. Employé de bureau, adhérent au Parti communiste français en octobre 1944, membre de l’Union de la jeunesse républicaine de France, responsable des jeunes dans la section communiste du Muy, il devint secrétaire de celle-ci en 1950, responsable de l’organisation.
Comptable par la suite, candidat aux élections municipales à plusieurs reprises, il conduisait notamment le 14 mars 1965 la liste « d’union républicaine laïque, de défense des intérêts communaux », composée de militants communistes et de sympathisants qui affrontait la liste sortante à direction socialiste et une liste de droite. Les candidats recueillirent entre 315 et 197 voix sur 1 854 inscrits. Douze ans plus tard, élu, Atéo Bralia devint maire du Muy en 1977 à la tête d’une liste d’union de la gauche. Réélu en 1983, sa liste en 1989 fut battue par une liste de droite.

.

Jacques Girault

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227761, notice BRALIA Ateo par Jacques Girault, version mise en ligne le 15 mai 2020, dernière modification le 3 juillet 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Com. Le Muy. — Archives Fédération PCF du Var. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément