PICQUES Maurice

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 28 août 1923 à Vitry-le-François (Marne), mort au combat le 28 août 1944 à Champaubert (Marne) ; FFI ; RIF ; CDLR.

Maurice Picques était le fils de René Gaston Picques et de Francine Sarrazin. Il était pupille de l’Assistance publique. Célibataire, il était domicilié à Broussy-le-Grand (Marne).

il rejoignit le groupe CDLR-FFI (Ceux de la Résistance-Forces françaises de l’intérieur) de Congy (Marne) dirigé par Paul Charbaux.
Dès le matin du 28 août 1944, sans attendre l’arrivée imminente des troupes américaines, ce groupe FFI tenta d’intercepter des soldats allemands à la sortie de Champaubert en direction d’Étoges (Marne). Au cours de cet engagement, Maurice Picques et Paul Charbaux ont été tués.
Leurs corps ont été ramenés à Congy où leurs décès ont été enregistrés. L’acte de décès numéro 7 dressé à l’état civil de Congy le 29 août 1944, déclare « Maurice Picques décédé le 28 août 1944 à neuf heures à Congy ».

Maurice Picques est inhumé dans le carré 1939-1945 de la nécropole nationale de la Ferme de Suippes. (tombe numéro 2292)).

Il a été reconnu « Mort pour la France » en 1946 et a été homologué RIF.

Dans la Marne, le nom de Maurice Picques est inscrit avec celui de Paul Charbaux sur une stèle érigée à Champaubert.
Il figure sur les monuments aux morts de Broussy-le-Grand et de Congy, ainsi que sur la liste des « Tués au combat » du Monument aux martyrs de la Résistance élevé à Épernay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227792, notice PICQUES Maurice par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 16 mai 2020, dernière modification le 21 mai 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur la stèle FFI de Champaubert
Sur la stèle FFI de Champaubert
Sur le monument aux morts de Congy
Sur le monument aux morts de Congy
Sur le monument aux morts de Broussy-le-Grand
Sur le monument aux morts de Broussy-le-Grand
Sur le monument aux martyrs de la Résistance</br> d'Épernay
Sur le monument aux martyrs de la Résistance
d’Épernay
Dans la nécropole nationale</br>de la Ferme de Suippes
Dans la nécropole nationale
de la Ferme de Suippes
SOURCE : 
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 131 315. – SHD, Vincennes, GR 16 P 476219. – AD Marne, M 4774, Membres de la résistance tués au combat ou fusillés après capture. – Mémorial GenWeb. – Jean-Pierre et Jocelyne Husson, La Résistance dans la Marne, dvd-rom, AERI-Département de la Fondation de la Résistance et CRDP de Champagne-Ardenne, Reims, 2013. – État civil, Vitry-le-François (acte de naissance reconstitué en 1948 sous l’orthographe « Picque ») ; Congy (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément