ALLÈGRE Jean, Paul

Par Eric Panthou

Né le 9 septembre 1919 à Saint-Julien-Puy-Lavèze (Puy-de-Dôme), mort au combat le 16 août 1944 à Ussel (Corrèze) ; mineur ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Jean Paul, poseur, et d’Anna Lepage, sans profession, Jean Allégère habitait Messeix (Puy-de-Dôme) en 1944. Il était célibataire et mineur.
Il rejoignit la résistance au sein de la 236éme compagnie FTP, commandée par Maurice Machefer alias Charpentier.

Le 13 août, FTP et officiers de l’Armée secrète s’entendent pour attaquer la ville d’Ussel qui servait de base à la Brigade Jesser. Les combats vont durer deux jours, les 15 et 16 août. Les pertes allemandes sont de 8 morts, 15 blessés et 88 prisonniers. Du côté des maquisards, l’AS compte 3 morts et 11 blessés et les FTP 3 morts et 16 blessés. Parmi les 3 FTP figurent Jean Allégre mais aussi Henri Brugière, lui aussi habitant du Puy-de-Dôme ayant rejoint une compagnie de la Corrèze. Jean Allègre est mort à l’hôpital d’Ussel.

Il a été reconnu Mort pour la France.

Son nom figure sur la stèle commémorative des Fusillés à Ussel et sur la plaque commémorative des FFI dans la même commune. Il est prénommé Paul Jean ou Paul-Jean sur Mémorialgenweb.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227831, notice ALLÈGRE Jean, Paul par Eric Panthou, version mise en ligne le 17 mai 2020, dernière modification le 16 avril 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 496 : liste des fusillés, des massacrés dans la région du Puy-de-Dôme, 1er mars 1945. — AVCC Caen, AC 21 P 6102, dossier Jean Allègre (nc). — Mémorialgenweb. — Mémoire des Hommes. — Généanet. — État-civil Ussel et Saint-Julien-Puy-Lavèze.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément