BONNET Georget, Jean, Henri, Noël

Par Jacques Girault

Né le 25 décembre 1921 à Estrées (Nord), mort le 17 août 2013 à Douai (Nord) ; professeur d’École normale d’instituteurs  ; militant syndical ; militant du PSU.

Fils d’un instituteur, Georget Bonnet, étudiant, se maria en juillet 1943 à Douai avec une étudiante, future enseignante, fille d’un employé de banque. Après avoir été professeur au lycée de Douai de février 1943 à 1951, professeur à l’Ecole normale d’instituteurs de Douai, il était, dans les années 1960, le secrétaire de la section du Syndicat national des professeurs des écoles normales et aussi le secrétaire national adjoint du SNPEN. Il soutenait la tendance « autonome » du syndicat.

Membre de la Ligue des droits de l’Homme, il adhéra au Parti socialiste unifié dès sa naissance en 1960.

Selon L’École libératrice en 1964, il participait à une rencontre entre des représentants du Syndicat national des instituteurs et de la direction du SNPEN.
Il enseigna jusqu’à sa retraite en 1982.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227972, notice BONNET Georget, Jean, Henri, Noël par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 mai 2020, dernière modification le 29 janvier 2021.

Par Jacques Girault

Sources : Arch. Nat., 581AP/100. — Université de Lille - INSPE Hdf
Fonds des écoles normales Douai Cotes Do 2981, Do 3016 et Do 6481.— Notes d’Eliane Cosserat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément