LEPRÉVOST Fernand, Eugène, Henri

Par Jean-Jacques Doré

Né le 28 octobre 1901 à Graville-Sainte-Honorine près du Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 18 octobre 1965 à Pont-L’Évêque (Calvados) ; marin puis manœuvre à l’une des gares de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; militant du syndicat unitaire (CGTU) puis du syndicat CGT des Cheminots de Rouen-État.

Fils d’un débitant de boissons installé place de la Pucelle à Rouen, Fernand Leprévost devança l’appel comme inscrit maritime n°3126 (Rouen) le 15 janvier 1920. Breveté chauffeur le 28 juillet 1921 puis quartier maître chauffeur, il quitta la Marine nationale le 10 mai 1924 et se maria à Rouen le 13 février 1925 avec Yvonne Tessier.

Après avoir exercé plusieurs métiers, il intégra les chemins de fer de l’État à la gare de Rouen-Orléans le 5 avril 1929. Membre du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Rouen, il fut élu trésorier adjoint du bureau dirigé par Albert Quillévéré en janvier 1935.

Lors de l’assemblée générale du 12 février 1937, Fernand Leprévost fut élu secrétaire adjoint du syndicat CGT réunifié des Cheminots de Rouen-État. Le bureau comprenait, en outre, Georges Dehais (secrétaire), Raymond Thébline (secrétaire administratif), Ernest Garin (trésorier), Joseph Léonide (trésorier adjoint) et Marcel Hérambourg (archiviste).

Père d’un enfant, Fernand Leprévost habitait 16 rue de la Vicomté à Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228014, notice LEPRÉVOST Fernand, Eugène, Henri par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 12 janvier 2021, dernière modification le 12 janvier 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 27 février 1937 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — Arch. Com. Rouen 7 F 3 Syndicats Hôpitaux, Gaz et Rail. — Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément