LUCAS François, Joseph, Léon, Louis [Seine-Maritime]

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

Né le 10 janvier 1882 à Epiniac (Ille-et-Vilaine), mort le 4 juillet 1977 à Antrain (Ille-et-Vilaine) ; cheminot ; secrétaire général du syndicat CGTU des cheminots de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

Fils d’un cantonnier, François Lucas fut élu secrétaire du syndicat unitaire [CGTU] des Cheminots de Rouen (réseau de l’Etat) lors de l’assemblée générale du 16 février 1932 ; il était assisté de Henri Demanneville (secrétaire adjoint), d’Albert Quillevéré (trésorier) et d’Alfred Merlin (trésorier adjoint). L’organisation comptait alors un peu plus de 400 adhérents.

Réélu en février 1933, Georges Dehais lui succéda en février 1934.

François Lucas s’était marié à Rouen le 23 novembre 1935 avec Marie-Joseph Maillard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228072, notice LUCAS François, Joseph, Léon, Louis [Seine-Maritime] par Louis Botella, Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 23 novembre 2020, dernière modification le 23 novembre 2020.

Par Louis Botella, Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1926. — Arch. Com. Rouen 7 F 3 Syndicats Hôpitaux, Gaz, Rail. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 1er avril 1932, 15 mars 1933 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément