MALISSIN Alfred, Maurice

Par Mauricette Laprie

Né le 3 septembre 1876 à Bordeaux (Gironde) ; boulanger, comptable, cheminot ; anarchiste de Bordeaux.

Fils de François Malissin, cocher et de Marie Jourdan, ménagère, Maurice Malissin se maria le 17 février 1903 à Bordeaux avec Marguerite Dubuisson, sans profession, née à Nantheuil (Dordogne) le 16 mars 1894. Après le décès de sa femme le 21 avril 1912, il se remaria le 5 août 1913 avec Marie Elisabeth Arzagot, sans profession, née à Lestelle (Basses Pyrénées), le 16 janvier 1885.
Après avoir exercé diverses professions, garçon épicier en 1894, boulanger en 1896, comptable en 1903, il devint conducteur de train aux chemins de fer du Midi.
Militant du groupe anarchiste « La jeunesse libre », il fut surpris dans la nuit du 13 au 14 janvier 1894 en flagrant délit d’affichage de placards anarchistes sur les murs de l’hôtel de ville de Bordeaux, en compagnie de Jean Faure et Paul Roubineau ; arrêté il fut remis en liberté provisoire sous caution le 19 janvier. Son jeune âge, 17 ans, lui permit de ne pas passer en jugement.
Le 16 novembre 1896, il quitta Bordeaux pour Paris. Engagé volontaire pour quatre ans à Paris (18ème arrondissement) le 30 janvier 1897 pour le 126ème régiment d’infanterie, il participa à la campagne d’Algérie du 30 janvier au 17 août 1899, le certificat de bonne conduite lui fut accordé. En janvier 1901, il rentra à Bordeaux, le 29 décembre, il demanda à être rayé de la liste des anarchistes. Le Préfet de la Gironde le raya de la liste le 8 janvier 1902.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228130, notice MALISSIN Alfred, Maurice par Mauricette Laprie, version mise en ligne le 23 mai 2020, dernière modification le 23 mai 2020.

Par Mauricette Laprie

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, 1 M 471, 1 M 501. — État civil de Bordeaux (Gironde).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément