VAILLANT Paul

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 2 février 1886 à Paris (VIe arr.), mort le 18 octobre 1975 à Villejuif, imprimeur puis maître imprimeur, résistant.

Né de parents inconnu, Paul Vaillant a été adopté en 1893 par Armand Vaillant et Sophie Tassalini. Il apprit le métier d’imprimeur en Italie.
En 1906, au moment de son service militaire, il vivait à Milan. Pendant la Première Guerre mondiale, il fut d’abord exempté pour raison médical puis mobilisé et envoyé au front en mars 1917. Il a été démobilisé en juin 1919. D’après son fils, Roland Vaillant, il avait eu à garder des prisonniers allemands. Il a été décoré de la croix de guerre, également d’après son fils.
Probablement en 1927, Vaillant s’installa à son compte à Paris, au 28 rue du Bourg-Tibourg dans le IVe arrondissement de Paris. L’entreprise prit comme raison sociale « imprimerie Vaillant ».
Faute de travail et de papier, Paul Vaillant fut obligé de fermer les portes de l’imprimerie en 1942. Début 1944, via un confrère et voisin, René Guénivet (imprimerie Guénivet et Coradin), il rencontra Georges Montaron, qui lui demanda s’il pouvait imprimer Témoignage chrétien. En mars-avril 1944 en sortit le n° 8 de Témoignage Chrétien, avec l’aide du clicheur Combe. Ce premier travail fit que l’imprimerie Vaillant appartint au Groupe de la rue de Lille. L’atelier imprima aussi des numéros de Courrier français du Témoignage chrétien, Défense de la France, Franc-Tireur, Lettres françaises et des affiches. Paul Vaillant fut secondé par son fils Roland.
Un autre fils était gardien de la paix pendant la Seconde Guerre mondiale. Paul Vaillant eut également un fille, décédée en 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228145, notice VAILLANT Paul par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 23 mai 2020, dernière modification le 24 avril 2022.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. Paris V4E 6168 (n°246) acte naiss. et D4R1 1389 (n°2286) registre matricule [en ligne]. – SHD 13 AP 144. - Paul Chauvet. La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième Guerre mondiale, Paris : à compte d’auteur, 1979 p. 122.
AUDIOVISUEL : Témoignage de Roland Vaillant, donné lors de la rencontre organisée dans le Val-de-Marne dans le cadre du CNRD sur le thème : «  Communiquer pour résister (1940-1945) », site Réseau Canopé, Créteil, 28 novembre 2012 [en ligne] ; - Témoignage de Roland Vaillant, « Roland Vaillant. L’imprimerie clandestine », Les Résistances, wedocumentaire, 5 mn 06 [en ligne].
ICONOGRAPHIE : Robert Doisneau, portrait photographique de Vaillant et fils, publié dans Le Point, mars 1945, vol. XXXI, p. 31. (c) Gamma-Rapho, p. 39.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément