LAINE Gabriel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 25 février 1923 à Lomont (Haute-Saône), mort à l’hôpital le 28 novembre 1943 à Lure (Haute-Saône) des suites de ses blessures au cours d’une mission le 27 à Moffans ; bûcheron ; résistant des Francs-tireurs et partisans (FTPF).

Gabriel Laine était le fils d’Émile Arthur et de Marie Louise dite Irma Rollet, tous deux journaliers. Son père fut successivement charpentier puis bûcheron. Sa mère qui était déjà décédée en 1944 fut ouvrière d’usine chez Peugeot. Il était célibataire et exerçait le métier d’agriculteur à Lomont.
Il entra dans la Résistance aux Francs-tireurs et partisans français (FTPF) de compagnie Valmy à Lomont le 1er avril 1943. Le 27 novembre 1943 à la suite du sabotage de la ligne à haute tension de Kembs près de Moffans (Haute-Saône), il fut très grièvement blessé avec son camarade Jean Boulak. Transporté à l’hôpital, 30 rue Carnot à Lure, il décéda le 28 novembre1943 à trois heures.
L’acte de décès fut dressé le 29 novembre sur la déclaration de Madame Julia Samson, née Rollet, 45 ans, cultivatrice à Lomont.
Il possède un dossier SHD GR 16 P 331581 (nc) sans mention d’homologation à la Résistance.
Son nom figure sur le monument de la Libération, à Besançon (Doubs), sur le monument aux morts, à Lomont et le Mémorial de la Résistance, à Vesoul (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article228234, notice LAINE Gabriel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 mai 2020, dernière modification le 25 mai 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément